Message du maire Yves Grondin à l’intention des Drummondvillois

Mesures d’urgence  

Bonjour, ici le maire Yves Grondin, je vous écris au nom de l’Organisation municipale de sécurité civile de Drummondville.

Je vous contacte aujourd’hui pour vous remercier, au nom de toutes les Drummondvilloises et de tous les Drummondvillois.

Pour vous remercier de bien suivre les consignes de la Direction nationale de la santé publique, même si c’est long, même si vous êtes tannés, même si vous trouvez que c’est difficile, et particulièrement en cette période de Pâques, habituellement propice aux rassemblements familiaux.

En fait, il faut le faire pour soi, pour se protéger, pour protéger sa famille, mais surtout pour les autres. Il faut faire comme si chaque personne que l’on rencontre était contagieuse : on garde nos distances (2 mètres), on se lave les mains, et on reste chez soi.

C’est en suivant ces règles qu’on sauve, vous et moi, des vies, chaque jour. Vous trouvez qu’il y a encore trop de gens qui, malgré le confinement, tombent malades? Imaginez ce que serait la situation, si personne n’avait rien fait…

Le gouvernement a mis récemment le « Québec sur pause » jusqu’au 4 mai. À Drummondville, nos activités sont annulées jusqu’au 23 juin. Nos bâtiments municipaux sont fermés au public, mais, malgré tout, notre équipe demeure mobilisée pour la continuité des services essentiels. Vous pouvez vous fier sur la Ville de Drummondville. Nous sommes joignables en tout temps, par téléphone et par courriel.

La Ville, l’équipe administrative et les élus municipaux, travaille d’arrache-pied au rétablissement de la situation. Nous avons annoncé une série de mesures pour soutenir les citoyens et les entreprises durant cette période difficile. D’autres décisions sont également à venir.

Pour suivre l’évolution de la situation chez nous, je vous invite à visiter notre site Web, à l’adresse drummondville.ca/covid19, et à suivre nos points de presse chaque semaine sur Facebook.

Nous entrons dans une phase critique de la lutte à la pandémie. Il ne faut surtout pas lâcher. Pas après tous les efforts que vous avez faits. Même si c’est long, même si vous êtes tannés, même si vous trouvez que c’est difficile. Encourageons-nous les uns les autres, à distance bien sûr, parce que c’est ensemble qu’on va passer à travers cette épreuve.

Prenez soin de vous. Des autres. De notre monde.

Merci,

Yves Grondin, maire de Drummondville

Toutes les alertes